L’ONG ONE appelle les chefs d’Etat de l’Union Africaine à investir dans la jeunesse

0
45

ONE est une organisation mondiale de plaidoyer et de campagne, cofondée par Bono, qui lutte contre l’extrême pauvreté, essentiellement en Afrique. ONE est soutenue par plus de 7,5 millions de personnes à travers la planète et compte plus de 375 000 membres en France. Dans le cadre amont du Sommet de l’Union Africaine tenu 3 et 4 juillet à Addis Abeba, l’ONG ONE a appelé les chefs d’Etat à investir dans l’éducation, l’emploi et l’émancipation de sa jeunesse en pleine croissance : un « 3 E » gagnant pour tirer profit du dividende démographique que représente l’explosion démographique que connait le continent.

« 51 millions de filles africaines n’ont pas accès à l’éducation. Sans investissements pour leur permettre d’aller à l’école, l’Afrique ne pourra pas tirer parti de ce potentiel dividende démographique. Chaque voix compte pour rappeler aux gouvernements africains que l’éducation est un outil incontournable pour tirer parti du boom de la jeunesse en Afrique. »: Nachilala Nkombo, directrice exécutive de ONE en Afrique (intérim)

ONE était présent au Sommet d’Addis pour soutenir les 51 millions de filles africaines qui n’ont pas accès à l’éducation. Avec l’aide de son ambassadeur Jakaya Kikwete, ancien président de la Tanzanie, l’organisation a tenu à rappeler l’importance des investissements dans les « 3E » (Education, Emploi et Emancipation) pour transformer l’avenir du continent.

Le président Kikwete entend continuer à influencer ses pairs pour que la promesse d’investir dans les « 3E » soit tenue.

« À moins d’investir dans l’éducation, nous ne parlerons pas de dividende démographique mais de problème démographique », a déclaré le Président Kikwete.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE